Archibald "Harry" Tuttle

Listen, kid, we're all in it together.

Life, the Universe, and Everything

5 comments

Pour ceux qui ont lu ou vu The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy, vous voyez où je veux en venir.

Pour les autres, sachez que le signe correspondant au nombre 42 en code ASCII est l’astérisque : *

Cela signifie que, sous windows, si vous maintenez la touche Alt enfoncée et que vous tapez 42, lorsque vous relachez la touche Alt, un * s’affiche. L’astérisque peut, entre autres choses et selon le contexte, signifier tout, ou n’importe quoi (everything or anything).

Ce seul fait devrait vous convaincre que la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste, est 42. Si cela ne vous suffisait pas, vous pouvez toujours lire cette page Wikipedia qui vous apprendra surement d’intéressantes particularités de ce nombre.

42 continue reading…

Slam de Poésie (dans ta face)

3 comments

J’fais ma p’tite vie, tranquille, pépère

Tu m’marche pas sur les pieds, j’te niquerai pas ta mère

T’es dans mon RER, tu me respecte, comme ton père

Ou tu feras moins ton fier, en saignant à Auber

continue reading…

I’m leaving

2 comments

continue reading…

Dans les années 80, nous avons tous (à condition d’être né) expérimenté la 3D, grâce aux lunettes en carton que l’on trouvait dans les boites de nos céréales préférées, avec un oeil rouge et l’autre bleu/cyan ; les images avaient cet aspect :

continue reading…

Born in Translation

Comments off

Lorsque j’ai le choix et que mes connaissances linguistiques me le permettent, je me tourne systématiquement vers la version originale d’une oeuvre plutôt que son adaptation. Je préfère voir les films et séries US en anglais, et regarder un anime en japonais (auquel cas j’ai besoin de sous-titres, au moins anglais).

Les principales raisons qui me poussent à avoir une position assez radicale à ce sujet sont que :

  • même avec un bon doublage, on ne retrouve pas toutes les intentions que l’acteur met dans son jeu,
  • la voix d’un personnage peut créer un décalage entre le texte d’origine et la version traduite, quand il n’y a pas carrément un problème de cohérence entre le physique de l’acteur et la voix du doubleur,
  • les mauvaises traductions, et encore pire, les erreurs de traduction, dénaturent l’oeuvre. continue reading…

Je te fiche, tu t’en fiches.

8 comments

Comme la plupart d’entre vous, j’ai un fichier STALK (<- click if you need to)

Etant un minimum intéressé par le thème “informatique & liberté”, je me suis donc posé la question des bonnes pratiques vis à vis de ce type de fichier.

Le première question qui se pose est de savoir si le fichier en question est soumis aux dispositions de la “Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés“, dite loi informatique et libertés. continue reading…

­

4chan friendly post

Un mime en ayant assez que ses messages ne soient pas entendus s’est exilé dans le couvent de la Tourette, près de Lyon (magnifique exemple du travail de Le Corbusier).

A peine arrivé, il est pris du syndrome encore méconnu du “mime de la Tourette”, syndrome qui s’avère être légèrement contagieux, pour ne pas dire viral. Comme vous l’avez constaté, le lien présentant le couvent est en anglais, sans doute parce que la mère supérieure qui dirige ce couvent (et administre son site internet “actuellement en reconstruction“) parle elle même la langue des Monty Pythons. Le dialogue qui suit se déroule donc en anglais ; je traduis lorsque la translation ne nous égare pas, et je link pour fournir des explications aux différents symptômes du mime (les liens textes ouvrent la plupart du temps des images sur cette même page, les liens en forme de notes (1) fournissent des explications dans un nouvel onglet).

continue reading…

Le musée du Louvre recel de nombreuses merveilles, dont la stèle d’Hammurabi, sur laquelle est gravé le Code d’Hammurabi.

continue reading…

INTERNET !!

4 comments

Internet, comme chacun le sait désormais, ce sont des putains d’affaires importantes :

“SERIOUS FUCKING BUSINESS” comme disent les businessmen !

continue reading…